Bonnes pratiques

  • Gardez le bordereau de la transaction et la marchandise derrière le comptoir, jusqu’à ce que la vente soit conclue. Cette précaution empêchera quiconque de voler une copie de la facture de vente ou de s’enfuir du magasin en emportant la marchandise, en cas de refus de l’autorisation.
  • N’acceptez jamais de lettre qui prétend donner l’autorisation à quelqu’un d’utiliser la carte d’une autre personne. Seul le signataire autorisé peut utiliser la carte..
  • N’acceptez pas de paiements par carte de crédit par téléphone, par courriel, par télécopieur ou par Internet, sauf si vous avez signé une convention de commerçant particulière. Pour obtenir cette convention, communiquez avec Global Payments.

Attention, chefs d’entreprise

Les spécialistes de la fraude saisonnière qui n’ont pas leur propre compte marchand s’attaquent souvent à des commerçants légitimes. En général, ils vous demandent de déposer des transactions sur votre compte moyennant une compensation. Il est important de ne traiter que vos propres transactions.

  • Méfiez-vous des télévendeurs qui insistent pour vous vendre du papier d’imprimante, de l’encre en poudre ou d’autres fournitures pour votre solution de traitement des transactions de Global Payments. N’achetez vos fournitures que par l’intermédiaire d’un revendeur de Global Payments.
  • Veillez à ce que votre personnel connaisse les procédures à suivre pour traiter les transactions par carte de crédit et respecte les procédures d’acceptation des cartes.
  • De bonnes pratiques de comptabilité et de rapprochement des reçus vous aideront à repérer rapidement les problèmes potentiels liés à votre compte.
  • Encouragez vos employés à signaler quiconque essaie de les contraindre à prélever les données de compte contenues sur la bande magnétique d’une carte de crédit. Certains criminels utilisent des appareils sans fil de poche pour récupérer ces données et fabriquer de fausses cartes.

PRUDENCE, LORS DES TRANSACTIONS EN ABSENCE DE CARTE

Vous et votre personnel êtes nos armes de défense les plus efficaces contre la fraude.
D’après les statistiques, le risque de fraude augmente lorsque la carte et le client ne sont pas physiquement présents au point de vente.
Les transactions en absence de carte s’entendent des achats sur catalogue, des commandes par téléphone ou par télécopieur et des ventes sur Internet. Il peut également s’agir de versements périodiques, comme des dons automatiques ou un abonnement.
Vous ne pouvez pas accepter de transactions par courriel, télécopieur, téléphone ou Internet, sans convention de commerçant. Sans convention, vous vous exposez à des risques non seulement de fraude et de débits compensatoires, mais également de perte de vos privilèges de commerçant.
Aussi, avant d’accepter une transaction en absence de carte, veillez à avoir une convention en bonne et due forme. Ensuite, prenez les mesures nécessaires pour éviter les débits compensatoires :

  • Commencez par obtenir une autorisation pour chaque transaction. Cela réduit le risque de traiter une carte expirée ou non valide.
  • N’expédiez jamais d’articles vers un hôtel, une réception de bureau ou une case postale. Sans adresse fixe, il est impossible de vérifier si l’envoi a été réceptionné ou de faire un suivi auprès du client.
  • Si un client vous appelle pour annuler un versement périodique, cessez toute facturation immédiatement.
  • Pour vous protéger, stipulez clairement votre politique de retour sur vos bons de commande, votre site Web, vos publicités et vos catalogues.

Utilisateurs de cartes de crédit...


La plupart des commerçants sont également des utilisateurs de carte de crédit. Voici quelques conseils à suivre pour éviter, en tant que client, le risque d’être victime d’une fraude.

  • Découpez toujours vos anciennes cartes.
  • Signez votre nouvelle carte, dès réception. Utilisez de l’encre indélébile.
  • Conservez la liste de vos cartes actives dans un coffre-fort, ainsi que les numéros de compte et le numéro à composer, en cas de perte ou de vol de vos cartes.
  • N’apportez que les cartes que vous prévoyez utiliser.
  • Conservez votre numéro d’assurance sociale ailleurs que dans votre portefeuille.
  • Ne divulguez jamais vos données de carte de crédit à un solliciteur au téléphone.
  • Ne conservez pas de renseignements confidentiels au travail.

Protection contre la fraude à la carte de crédit : votre responsabilité

FOIRE AUX QUESTIONS SUR
LA SÉCURITÉ DE L’INFORMATION

Prévention de la fraude

On ne devrait jamais perdre d’argent en raison d’une fraude. Qu’il s’agisse de débits compensatoires du commerçant ou de hausse des coûts d’exploitation, la fraude nous concerne tous. Le meilleur endroit pour prévenir la fraude est le point de vente. Veillez à ce que vos employés respectent ces instructions simples, à chaque transaction par carte de crédit :

PRÉVENTION DU VOL À L’ÉTALAGE

Chaque employé de votre magasin doit guetter les voleurs à l’étalage. Bien que ces personnes soient rarement violentes, il est préférable de ne pas tenter de les bloquer physiquement. Il faut appeler immédiatement la police ou la sécurité.

  • Méfiez-vous des clients qui reviennent toujours au même comptoir; ils peuvent être en train de repérer ou de subtiliser un article particulier.
  • Faites attention aux clients qui ne font que regarder, sans réel intérêt.
  • Soyez vigilant quand une personne entre dans le magasin munie de grands sacs de magasinage. Les voleurs à l’étalage s’en servent pour dérober de la marchandise en grande quantité.

FOIRE AUX QUESTIONS SUR
LA SÉCURITÉ DE L’INFORMATION

Prévention de la fraude

On ne devrait jamais perdre d’argent en raison d’une fraude. Qu’il s’agisse de débits compensatoires du commerçant ou de hausse des coûts d’exploitation, la fraude nous concerne tous. Le meilleur endroit pour prévenir la fraude est le point de vente. Veillez à ce que vos employés respectent ces instructions simples, à chaque transaction par carte de crédit :